Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 15:15

Lundi 31 mai 2021

 

  Impossible de résister à la tentation d'afficher cette photo de Jacques Laurent parue dans Le Magazine de l'Homme Moderne1 sous le titre Jacques Laurent Nu vêtu et dévêtu, photo dont je conservais le souvenir ...


  Académicien tout juste élu, Jacques Laurent dévoilait ses dessous à l'occasion de la réédition de l'ouvrage L'histoire imprévue des dessous féminins2 … (il fallait l'oser!)

 

Un long parcours avant d'accéder à cette reconnaissance :


  Sa carrière d'écrivain débute après la Guerre et, comme il faut bien faire bouillir la marmite3, il écrit sous divers pseudonymes quelques petits romans sentimentaux ou policiers.


  L'adaptation cinématographique de Caroline Chérie4 (1951) lui apporte vite une certaine aisance financière.


  Jacques Laurent poursuit alors sa carrière de journaliste, d'essayiste, de romancier... Il n'en délaisse pas pour autant la littérature 'populaire' comme scénariste et écrivain sous le seul pseudonyme de Cécil Saint-Laurent nom sous lequel il reçoit le prix du quai des Orfèvres en 19535.


  Couronné par le prix Goncourt6 en 1971, Jacques Laurent parfait ainsi la synthèse des littératures proposée par Yves Dermèze7.

 

____________________________________________

1 - Lui, le magazine de l'Homme Moderne n° 274, novembre 1986 (en stock)

2 - L'histoire imprévue des dessous féminins, Herscher, 1986 (en stock)

3 - Jacques Laurent, l'indomptable (Le Figaro du 05/01/2019)

4 - Caroline chérie, Froissart, 1947

5 - Sophie et le crime, Hachette, 1953

6 - Les bêtises, Grasset, 1971

7 - Interview de Paul Berato

 

 

Cécil Saint-Laurent, Sophie et le crime

Cécil Saint-Laurent, Sophie et le crime

 

Cécil Saint-Laurent

Sophie et le crime

Hachette "Le Point d'interrogation" 1953

(Prix du Quai des Orfèvres)

Bon état 60 €

 

 

Commande Sommaire
 

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).

Partager cet article
Repost0

commentaires