Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2022 5 30 /09 /septembre /2022 22:50

Vendredi 30 septembre 2022

Arthème Fayard éditeur du "Livre Populaire" à 65 centimes

       

    En 1905, Arthème Fayard (le second1)  lance  « Le Livre populaire » à 65 centimes2.

    Devant le succès rencontré3, Fayard n'hésite pas, dans un premier temps à puiser dans les fonds de sa propre maison mais également dans ceux de la Librairie Dentu4 pour alimenter cette nouvelle collection.

    Dès 1907, toujours au prix de 65 centimes, Fayard multiplie les séries soit en rééditant des auteurs à succès (Gustave Aimard, Louis Noir...), soit en créant de nouvelles séries (Fantômas5...).

    La première guerre mondiale interrompant de façon brutale le rythme des publications à 65 centimes, la collection reprend en 19226 avec la publication d'anciens succès et l'intégration de nouveaux auteurs (Simenon...).

    La publication de nouveaux titres marque une pause en 1937. Les ouvrages de la collection proposés après la seconde guerre mondiale sont des reprises d'une partie de l'édition de 1905-1937. Ils bénéficient d'une nouvelle numérotation et d'un nouvelle illustration (Gaston de Sainte-Croix, Maurice Toussaint...).

    La collection s'éteint en 1958.

    __________________

 

1 - cf. La Naissance d’une grande maison d’édition française : Arthème Fayard

 

2 - Premier numéro de la collection, Chaste et Flétrie! de Charles Mérouvel paraît en feuilleton dans Le Petit Parisien (1888), et est ensuite publié en 1889 par la librairie Dentu dans la série Les Crimes de l'amour).  

 

3 - Tirage à 300.000 exemplaires au prix imbattable de 65 centimes.

 

4 -  Suite à faillite, Fayard  reprend une partie des fonds de la Librairie Dentu en 1895.

 

5 - Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fayard, collection « Le Livre populaire », février 1911.
     Adapté au cinéma par Louis Feuillade dés 1913 puis en 1964 par André Hunebelle avec Louis de Funès, Jean Marais et Mylène Demongeot, Fantômas demeure un des personnages les plus marquants de la littérature populaire en France.

 

6 – n°113, Paul FEVAL fils, Les chevauchées de Lagardère

 _______________________________

En catalogue:

Les 65 centimes de Fayard

 

 

FAYARD 65 c.

Sommaire

FAYARD-Policier

 

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires