Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 18:07

 
L’entrecôte de l’Etre se tâtait les flancs

 

            « Dieu tout à son omniscience, vit qu’Adam était seul. Alors il créa Eve. »

            Le dieu fou referma « Autant en emporte le vent » et se dit :

            « C’est costaud comme omniscience, mais c’est pas tout, je suis invité à déjeuner chez Dominique. Que m’aura-t-elle préparé cette fois-ci ? »

            Descendant du Camion, le dieu fou prit le trottoir le plus court et se saliva l’imagination sur fond de côte de bœuf à l’épaisseur subtile et sur le dessert dont le flan n’était pas toujours au caramel ou à la vanille mais au sein, encore plus savoureux, des surprises que Dominique lui préparait souvent.

 

            Ce fut un dieu fou dubitatif qui sortit de chez Dominique et au lieu de se poser les éternelles questions : « D’où venons-nous ? Où allons-nous ? » (il savait qui il était !) alla au restaurant.

            Car à chaque fois que Dominique lui préparait une omelette, il se demandait qui avait commencé : Dominique ou l’œuf ?

 

(...Suite)

Partager cet article

Repost0

commentaires