Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 08:08

 

SN0450

Septembre 1945. Marcel Duhamel crée La Série Noire chez Gallimard et le public français découvre La Môme vert-de-gris (titre français de Poison Ivy) et Cet homme est dangereux, deux polars de Peter Cheyney.
Les huit premiers titres ne sont pas numérotés et apparaissent dans un format de 12x18.5 cm, souple et totalement différent de l'édition cartonnée.
En 1958, à partir du numéro 414 de la collection, c’est une édition brochée qui en prend la relève et ce, jusqu’à nos jours.

 

Les premiers n° brochés de la Série Noire

 SN1426 En 1948, Marcel Duhamel écrit ce qui restera longtemps « le manifeste de la "Série noire" ».

« Que le lecteur non prévenu se méfie : les volumes de la "Série noire" ne peuvent pas sans danger être mis entre toutes les mains. L'amateur d'énigmes à la Sherlock Holmes n'y trouvera pas souvent son compte. L'optimiste systématique non plus. L'immoralité admise en général dans ce genre d'ouvrages uniquement pour servir de repoussoir à la moralité conventionnelle, y est chez elle tout autant que les beaux sentiments, voire de l'amoralité tout court. L'esprit en est rarement conformiste. On y voit des policiers plus corrompus que les malfaiteurs qu'ils poursuivent. Le détective sympathique ne résout pas toujours le mystère. Parfois il n'y a pas de mystère. Et quelquefois même, pas de détective du tout. Mais alors ?... Alors il reste de l'action, de l'angoisse, de la violence — sous toutes ses formes et particulièrement les plus honnies — du tabassage et du massacre. Comme dans les bons films, les états d'âmes se traduisent par des gestes, et les lecteurs friands de littérature introspective devront se livrer à la gymnastique inverse. Il y a aussi de l'amour — préférablement bestial — de la passion désordonnée, de la haine sans merci, tous les sentiments qui, dans une société policée, ne sont censés avoir cours que tout à fait exceptionnellement, mais qui sont parfois exprimés dans une langue fort peu académique mais où domine toujours, rose ou noir, l'humour. À l'amateur de sensations fortes, je conseille donc vivement la réconfortante lecture de ces ouvrages, dût-il me traîner dans la boue après coup. En choisissant au hasard, il tombera vraisemblablement sur une nuit blanche. »

(from MOURET, Jean-Noël. 50 ans de Série noire Gallimard 1945-1995)
 SN1612
 SN1771
 SN2516
 SN2621        SN2668      SN2696             SN2700   [Accès au catalogue]
[Commande]
                                  [Les "Série Noire" cartonnés]
   
   

Partager cet article

Repost0

commentaires