Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 08:47

   
     
BR8a     Il va déjà sans dire qu'il y a souris (celle de gauche) et souris (à droite)... Mais bon! Trêves de balivernes!!!
Et tout d'abord, QUIZZ !
Retrouvez les ouvrages d'origine!* (réponse en liens attachés sur images).
Vous obtenez un score de 8/8? Félicitations!

*Pour vous aider les noms des maisons d'édition (associées à des liens vers d'autres articles)
 BR9a
Syros   La Tarente
     
La recherche sur GOOGLE de « femme brune dans le roman policier » se soldant par un résultat on ne peut plus décevant, la question de « l’évolution du stéréotype de La Femme Brune dans le roman policier de ses origines à nos jours » reste ouverte !
Dans l’attente de vos contributions, quelques éléments.


BR1a                               

 Dès 1861, puis en 1864,  en Angleterre dans les "yellowbacks",  fascicules bon marchés, on raconte les aventures d’une "Lady Detective"


LA FEMME ET LE ROMAN NOIR 
par Etienne Borgers 
BR5a
Presses
Internationales

  C’est dans ce cadre (bureau, office, agence),  que le Privé attend que l’affaire se présente : elle prend alors le plus souvent l’apparence d’une somptueuse, ténébreuse, évanescente, irrésistible créature (un autre archétype : celui de la femme fatale) BR4a  
 LE PRIVE AMERICAIN DE LA GRANDE EPOQUE
 Reardon, Août 2007
Presses de
la Cité 
            Fleuve Noir
BR3a
                                
  …si je fais parler de la même manière un homme qui dira : «merde je me casse» et une femme, la phrase dite par la femme renverra automatiquement à un archétype.
INTERVIEW
de FRED VARGAS

Par Christine Ferniot
(LIRE, 25/10/2001)

GYP03-3
             Transit
  BR6a   ...   dans la mythologie du polar, particulièrement chez les écrivains du sud des états-unis, année 50-60 (Whittington, Gil Brewer, Day Keene et bien d'autres) la femme brune incarnait le péché et la perdition...

Claude MESPLEDE
21/10/2008
    Sogedide   Gallimard   

Partager cet article

Repost 0
Published by Papy Dulaut - dans Polar
commenter cet article

commentaires