Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 01:00
WOODINGUE
-
L’ABYSSE et le GALBE
  Livre fondateur du mouvement de l’Univers


   

Illustration Hors Texte (II)


 



W61.jpg

 

 

Mystique indépendant dans l’expectative

    

  RETOUR  AU  PREMIER  EPISODE  

Partager cet article

Repost0
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 00:01
WOODINGUE
 

   


W62.jpg

 

 

FIN de la première saison

 

____________________________

  RETOUR  AU  PREMIER  EPISODE  

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 15:00

Né à Édimbourg (Ecosse), le 22 mai 1859, Sir Arthur Ignatius Conan Doyle  est un écrivain célèbre pour ses romans mettant en scène le détective Sherlock Holmes, considérés comme une innovation majeure du roman policier. Cet écrivain prolifique a également travaillé dans le domaine de la science-fiction, des romans historiques, des pièces de théâtre et de la poésie.

Il étudie la médecine de 1876 à 1881 à la faculté d'Édimbourg. C’est là qu’il rencontra le Dr Joseph Bell, professeur en chirurgie, dont les déductions étonnantes sur ses patients et leurs maladies firent germer l'idée d'un détective utilisant les mêmes méthodes.

Ses premiers écrits sont publiés en 1879,  et, c'est en 1887 qu'apparaissent sur la scène littéraire britannique le mondialement connu détective londonien et son ami et assistant le docteur Watson.

    Il se consacrera par la suite au spiritualisme, et écrira divers ouvrages dans lesquels il prétend prouver l'existence de la vie après la mort (The History of Spiritualism ,1926), la possibilité de communiquer avec l'au-delà, voire l’existence des fées ( cf  l’article de Paul-Éric Blanrue Les "fées de Cottingley" - Conan Doyle contre Sherlock Holmes consacré à l’ouvrage The Coming Of The Fairies, 1922.)


    Son engagement politique (notamment en faveur de la guerre en Afrique du Sud, ainsi que son titanesque travail littéraire (plus de cinquante livres et un nombre impressionnant de nouvelles), lui valent d'être proclamé chevalier en 1902: il devient alors


"Sir" Arthur Conan Doyle.


A la fin de sa vie, il  consacre de plus en plus son activité à donner des conférences spirites : à Paris, à Londres,  en Afrique du Sud, en Rhodésie, au Kenya, en Hollande …
   A l'issue de ces voyages, en 1929, exténué, il est victime d'une crise cardiaque dont il se remet peu à peu mais le 7 juillet 1930 à l'aube, une ultime crise le terrasse.



 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 19:55
On aurait bien aimé vous présenter du Roman Policier, Populaire voire d'Anticipation de cette époque...
Mais bon! Faute de grives...
- Quoique!... Certains traitent  de cette période...
Vous dites ?
- Ce ne sont pas des parchemins!!
et vous avez raison:
 Ce ne sont que des papiers : de vieux papiers  pour certains et recyclés! puisque de retour dans le cycle...
Finalement, cette économie parallèle nous tient à cœur : A l'heure du dictat  de quelques maisons d'édition, de quelques gros distributeurs, nous souhaitons vous proposer du recyclé, de l'occasion, de l'introuvable, du différent ... enfin quoi? du politiquement, économiquement  "moins correct" !
L'idée, au départ, était "ne pas perdre notre âme", c'est à dire celle qui consistait avant le Woueb à présenter, sous forme de catalogues, nos dernières acquisitions dans les domaines du policier, du populaire et du fantastique (ce dernier couvrant des mots comme étrange, bizarre, SF ...) ; bon : on évoluera et nous proposerons un de ces quatre une recherche détaillée comme ils disent...
Pour l'instant, trouver ce que vous cherchez est organisé comme un véritable jeu de pistes (beaucoup de liens pour arriver aux fameux catalogues):
  A VOS MARQUES!!!

Parallèlement, quelques chroniques ( de livres d'occasion ou neufs), quelques réflexions (sous forme de papyriades ou Woodingue),  un camion....

Retour...

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 11:48

Né à Redon en 1871, mort à Paris en 1937, Arthur Bernède déclara au journaliste

Georges Charensol :

" « La seule épitaphe que je veuille sur ma tombe, c’est Il fut un romancier populaire. Je n’en rougis pas ; ne l’est pas qui veut. »






Polygraphe touche à tout, Bernède ne manquait pas de souffle : aventure historique (Vidocq), maritime (Surcouf), policière (Chantecoq, le roi du déguisement), espionnage, mélodrame… pour se surpasser avec Belphégor, le fantôme du Louvre (1927)

 
Il a fière allure, Judex, avec sa cape et son grand chapeau empruntés au chansonnier Bruant. En digne ancêtre de Zorro, telle “chevalier du droit engagé dans une lutte sans merci avec le génie du mal” qui surgit toujours au bon moment - le dernier ! -, Judex nous entraîne avec délices dans son titanesque combat et, avec lui, son cortège rocambolesque d’enlèvements, de séquestrations, d’inventions extravagantes, de faux cadavres, etc.
Dès la sortie du film muet de Feuillade en 1916, Judex obtint un triomphe et fut considéré comme un chef-d’oeuvre du cinéma policier français, mais c’est à  Arthur Bernède que l’on doit cette histoire écrite au fur et à mesure du tournage et publiée dans Le Petit Parisien en même temps qu’était projeté le film.


Qu'est-ce que Belphégor? Selon l'âge du lecteur cette question peut susciter des réponses fort différentes. Les gens de culture française et surtout parmi eux ceux qui ont les cheveux déjà blancs, songeront instinctivement au roman d'Arthur Bernède, l'un des plus grands et des derniers succès du feuilleton populaire, ce genre nouveau créé par Alexandre Dumas et par Eugène Sue, qui a fait remplir des millions de pages d'aventures ébouriffantes à d'innombrables légions d'écrivains pour les délices du grand public - cette autre invention nouvelle du dix-neuvième siècle. D'autres verront plutôt surgir de leur mémoire la silhouette drapée de noir du fantôme du Louvre, dans l'adaptation télévisée que Claude Barma tira en 1965 du roman déjà presque oublié, faisant trembler l'Europe entière semaine après semaine jusqu'au dévoilement final, sous le feu du regard de Juliette Gréco. Les plus jeunes identifieront plutôt le long métrage de Jean-Paul Salomé, avec Sophie Marceau, qui a occupé quelque temps cette année les grandes salles de cinéma, preuve ultérieure de la longévité et de la permanence des mythes, surtout quand ils ont pour véhicule cette increvable machine à narrer qu'est l'industrie du divertissement.

Vittorio Frigerio (in Belphégor n°1)

Rappelons avec Jean Tulard qui était Vidocq : (1775 - 1857 ) : « La légende, renforcée par la publication de mémoires qui eurent un énorme succès et une influence profonde sur de nombreux écrivains , a entouré ses débuts. Fils d’un maître boulanger d’Arras où il naquit le 24 juillet 1775, il aurait fait preuve très tôt de singulières aptitudes pour le vol et la débauche. Paillasse chez un acrobate, déserteur, condamné en 1790 pour un faux, évadé du bagne : difficile, en une époque de désorganisation administrative, de contrôler les affirmations de Vidocq ou de ses ennemis. Une choses est certaine : sous l’Empire, Henry, chef de la deuxième division à la préfecture de Police, l’emploie comme mouton dans les prisons ,et , content de ses services , organise, en accord avec le préfet de police Pasquier, une évasion simulée au cours d’un transfert de Vidocq , le 25 mars 1811.

Vidocq « donne » quelques malfaiteurs. Il est bientôt placé à la tête d’une brigade spéciale recrutée parmi des forçats plus ou moins repentis. Il ne fait pas partie pour autant du personnel officiel de la préfecture et a ses bureaux rue Sainte-Anne. Lui et ses agents , dont le fameux Coco-Lacour, étaient payés sur les fonds secrets .


Le personnage a inspiré Balzac et de nombreux autres écrivains. Il ne pouvait que séduire Arthur Bernède qui en a fait ici le héros d’un de ses feuilletons les plus populaires.                              

En1912, Arthur Bernède crée le personnage du détective Chantecoq dans le roman "Coeur de française". Puis en 1914, dans "L'espionne de Guillaume" et l'année suivante dans "Chantecoq", le "roi des détectives" continue à apparaître.
Toutefois, si nous nous souvenons de lui, c'est pour son combat contre Belphégor, le fantôme du Louvre.
Les autres enquêtes de Chantecoq seront "Le mystère du train bleu", "La maison hantée", "Le crime d'un aviateur", "Zapata", mais jamais plus il ne serait question de l'affaire du Louvre, ni de sa fille Colette. Les affaires post Belphégor du détective se trouvent dans trois romans ou recueils: "Les nouveaux exploits de Chantecoq" (1929), "La fille du diable" (1932) et "Vampiria" (1933).
 ______________________


Des Romans Policiers "Hors Collections" classés par ordre alphabétique !!

En ligne:

Lettres A et B....
B comme BERNEDE !!!!





  

Partager cet article

Repost0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 17:23

 
 

Le roman policier est une forme de roman dont la trame est constituée par une enquête policière ou une enquête de détective privé. L'abréviation policier (pour roman policier) est également utilisée. 

Le genre policier comporte six invariants : le crime ou délit, le mobile, le coupable, la victime, le mode opératoire et l'enquête.

Il peut être un roman noir, on l'appellera alors polar. Si l'action est transposée au minimum un siècle en arrière, on pourra le qualifier raisonnablement de

roman policier historique.

  

Très prochainement, toutes nos offres de

Romans Policiers hors collections

En ligne :




Partager cet article

Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 18:45


 -  Sans Z, est-il possible de poursuivre? -                    




Notre compilation d'ouvrages HORS-COLLECTIONS                  
est maintenant terminée.

N'hésitez pas à la consulter!!

Partager cet article

Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 12:00
Le plus court, c’est pour aller où ?




Partager cet article

Repost0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 11:00



CLAUDE SEIGNOLLE, aventurier de l'étrange, sauveur de traditions et maître du fantastique

 Edition du 17 juin 2008

Marie la Louve

Une jeune et belle paysanne victime de l' étrange pouvoir de guérir les morsures de loup.


 

L'écriture de la possession dans
La Malvenue
"Possession" désigne l'intervention psychique à laquelle les personnages sont ou risquent d'être confrontés. Ce qui n'était pas dans l'esprit un moment avant, il faut bien que quelqu'un l'y ait mis. Un agent extérieur démonique est à l'œuvre. Un esprit rationnel parlera d' "instabilité mentale". Le "patient" cède à l'impulsion parce qu'il est socialement conditionné à croire à l'intervention psychique (pp. 128, 137) : civilisation de honte.
Claude Seignolle, dans La Malvenue, use d'un verbe qui fascine: devant l'événement inexplicable, il oblige le lecteur à s'interroger.
 
(Sophie Rousselle –2001-)

Quelques ouvrages

    Parmi tant d’autres 

  s    LETTRE – S  s

Claude Seignolle et le fantastique

Le critique belge Van Herp […], l’oppose à d"autres écrivains fantastiques :

   "Poe, Lovecraft, Jean Ray sont des hommes seuls, ils créent les faits relatés, et le monde qu"ils révèlent est leur univers propre, surgi de leur esprit. Seignolle ne crée pas, il rassemble, il trie,  ordonne un fantastique rêvé par des générations paysannes nourries de sorcellerie campagnarde"

 

  cité par R BOZETTO

..du folklore paysan au fantastique urbain


L'univers dérangeant qu'il nous propose naît de configurations archétypiques, au-delà ou en-deçà du psychique (cf. Jung, Synchronicité et Paracelsica).
Le fantastique réside dans la mise en œuvre de moyens littéraires appropriés: métaphores, images, comparaisons, personnifications, recours au code herméneutique, choix des toponymes, expression de la concomitance, phrase autonome, rythmes binaire et ternaire... qui font que l'oeuvre est...bien venue.

Claude HERZFELD



Claude Seignolle, 70 ans de couvertures - Site Officiel
 
    

L’œuvre amoureuse de Claude Seignolle

Se référer à l’excellente bibliographie de Marie-Charlotte DELMAS




Partager cet article

Repost0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 12:28
Descendre des urnes dépasse les bornes du suffrage universel.

Partager cet article

Repost0