Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 22:24

 

Chapitre IV : C'est souvent incompréhensible,

___________________________________________________

    

 

mais ça va, c'est écrit gros.

_____

 

 

- Visitez les touristes ! Qu'ils voient ce que ça fait !

 

- L'homme est fait pour bouger !
          Oui, à pied, pas en voiture...

 

- A la campagne, on ne traverse plus la route devant chez soi,
          on ne peut pas le faire en voiture.

_____

 

 

- Quelle superficie de la Terre reste-t-il à couvrir de plastique ?

          Peu.

   Mais les industriels ne sont pas inquiets, il faudra bien étaler la deuxième couche.

_____

 

 

- Pour que les animaux ne soient plus du tout exploités, le plus sûr est l'extermination.


- Investissons dans la disparition des espèces.
            Gros profits assurés.

_____

 

 

- Mangez local avec Carrefour
          et ayez un cul comme le Tarn et Garonne !

 

- Bien souvent on construit un garage pour pouvoir se garer devant.

_____

 

 

- Heu... Il y a une différence entre le tas et le vrac ?

- On est des pros ! Monsieur !

_____

 

 

-  Les couleurs ? Ce n'est pas parce que ce n'est pas pareil que c'est différent...

 

- Les enfants n'aiment pas se laver, mais ce n'est pas l'eau qu'ils n'aiment pas, c'est le mouillé.

_____

 

 

-  Le rap : l'indigence à cette mesure devient de l'art.

 

- Avec Lang Lang, le piano est devenu une discipline olympique.

_____

 

 

- La parole du politicien, ça rend sourd ou ça fait de l'écho mais ça n'aide pas vraiment à comprendre.

 

- On a inventé le mot cotisation pour éviter la formule :


"Tout le monde paie pour que ce soit gratuit."

_____

 

 

- La police de l'Egypte ancienne faisait du chiffre avec le délit de profil.

 


- L'écriture inclusive prouve bien que la femme est inégale.

_____

 

 

'Sérendipité'

Mot provenant de l'anglais, découvert sans le faire exprès.

 

- Traiter quelqu'un de face d'oeuf n'est pas vraiment insultant,
          l'oeuf n'a pas de raie au milieu.

_____

 

 

- Du jogging
          pour respirer du bon pied.

 

- Qui arrivera à pisser le plus haut pourra s'inscrire à l'épreuve relais.

_____

 

 

- Tirer un poil du nez provoque des éternuements ;
          tirer un poil du cul sublime les sopranos les plus virtuoses.

_____

 

__________________________________________________________

 - Chapitre V -

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 22:22

 

Chapitre IV : L'acuité de sa réflexion,

___________________________________________________

  ... éclaira son impuissance à la saisir.
   
   
   

 

 

- Socrate affirma :


"Le savoir ne s'écrit qu'à l'oreille !"

  Platon entendit :


"Ne se prononce qu'à l'écrit..."

 


- Ce même Socrate, sans la télé, savait déjà que l'information ne transmet pas le savoir.

 


- La télé : se mettre à portée de l'ignorance.

_____

 

 

- Avec l'accent, la phrase :


"...qui se dilate et fend le mur..."


  crée une sensation confuse de danger latent.

 

 

- Sans l'accent, c'est une fente qui suggère davantage le désir que l'inquiétude...

 

 

- L'idée de la fente est plus importante que la réalité de la fente.

 

Socrate 1 - Aristote 0

_____

 

 

- Le glyphosate et la péquenologie prouvent que Virgile était con.

_____

 

 

-  "Je préfère ne pas boire d'alcool, avoir l'esprit clair et réfléchir rationnellement."


Vu le résultat, je me demande s'il ne vaudrait pas mieux picoler.

 


- Si la vie était logique, elle ne serait jamais apparue.

_____

 

 

-  On peut refuser quelque chose que l'on connait,

On ne peut pas refuser quelque chose que l'on ignore.

 

- A réfléchir comme un miroir, pour la profondeur, on passe vite à travers.

_____

 

 

- L'égalité est plutôt dans ce qu'on ne fait pas.

 

- Il vaut mieux s'adapter à soi-même que l'inverse.

_____

 

 

- Quand on a des idoles, on est un certain nombre de cons.


Etre iconophage est plus rare *

* Sauf envers la saucisse

_____

 

 

- Réfléchir comme un pied est sans relation avec les trous aux chausettes.

 

- L'aréoport, l'aéropage et le culpibilité promettent des spercpertives.

_____

 

 

- C'est difficile de construire un mur de cailloux...

Surtout quand on n'a pas de cailloux.

 

- En général, c'est par ignorance qu'on sait que ça n'existe pas.

_____

 

 

- L'humanité va bien, il y a toujours autant de jeunes cons que de vieux cons.

 

**

- Ah ! Tu te crois malin !
- Bé non ! Si j'étais intelligent, je n'écrirais pas des choses pareilles !

_____

 

 

- Bientôt les jeunes vivront moins vieux que les vieux

et donc les vieux vivront moins vieux que les jeunes.

 

- Entre les vieux qui oublient tout et les jeunes qui ne savent rien,
comment nier qu'on n'est pas là pour s'en sortir ?

_____

 

 

- Drôle de société où le "toujours plus" concurrence l'absolu.

 

- Le réel, c'est de l'argent, on en veut toujours plus.

L'imaginaire, c'est gratuit et c'est infini.

_____

 

 

- Si l'éternité, c'est religieux et l'infini, scientifique

on va mettre du temps à savoir.

 

- Profitez de notre service rapidité :

la perpétuité instantanée !

_____

 

 

- Croire que ne pas croire n'est pas croire

est encore croire.

 

- Pour que la notion de l'infini nous apparaisse,

il faut n'en avoir aucune conception.

_____

 

 

Le collectionneur

 

- J'arrête de me servir chez vous, vous avez tout ! Je n'ai plus le plaisir de la difficulté pour réunir les raretés.

  Je préfère m'adresser aux libraires qui n'ont rien, ainsi quand ils trouvent quelque chose m'intéressant, ils sont tout fiers et moi satisfait de boucher UN trou.

 

(Le chemin est plus important que le but)

_____

 

 

- Les collections à portée de toutes les bourses n'ont plus aucune valeur.


Internet, permettant d'aller directement au but,

a détruit le plus important : le chemin.

 

- Le chemin mène-t-il à un but ?


Oui, que le chemin continue...

_____

 

__________________________________________________________

 - Chapitre VI -

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 22:20

 

Chapitre VI : Entre lapidaires ...

___________________________________________________

  ... et l'à peu près.
   
   
   

 

 

- Les woodingueries, c'est très inégal,


mais selon le lecteur, pas aux mêmes endroits.

 

- Les faits mène l'actualité à la baguette.


C'est magique !

_____

 

 

- Cliché ornithologique :

l'asticot dans la cerise

 

- Victor Hugo :

Les vers de terre


ont quatre pieds

 

_____

 

 

- Les ruminants pêtent beaucoup !


Ah ! Parce que les haricots, les pois chiches et autres léguminants, non !

 


- A flair d'oiseau


l'odeur est plus courte

_____

 

 

-  Je ne peux reconnaitre que le rouge allumé.


Le rouge éteint, c'est comme le vert.

 

- C'est comme le vert et le bleu,


c'est pareil mais ce n'est pas de la même couleur.

_____

 

 

-  A la mi-temps, si on n'a pas vu le match, on doit demander :


"Qui c'est qui mène ?" et non


"Qui c'est qui gagne ?".


Sinon à Montauban ou à Saint Etienne, si l'équipe locale est menée, on te répond :


"Les verts paument !"

 

 

- Avec l'euro, on est champion du monde de l'Europe.

_____

 

 

- Pépé le Mucus, célèbre aèdehélix, escargot poète, composa

"L'ode au pode et la chanson du mille-pattes"

 

 

- Pépé la Muqueuse n'a jamais été la compagne de Pépé le Mucus, n'en déplaise aux LGBT.

 

 

- L'aèdehelix n'est pas druide !

_____

 

 

- Le français, langue des diplomates :

Journée faste
Jour néfaste

 

- Le pot de faire contre le pot de taire ;

et le pot de dire, alors !

 

- On n'y voit rien !

C'est trop pusculaire...

_____

 

 

- C'est trop cuit !

- Attends que ça décuise...

- Mais, c'est pas possible !

- Et la décrue alors ?

 

 

- Etre à l'heure tout en haut

n'est pas une heure décente

_____

 

 

- S'il y a deux poids, deux mesures,

il peut y avoir deux mois, mais c'est quoi deux pesures ?

 

 

- ça ne pèse pas lourd le welter ego !

 

 

- Le camelot sur le marché n'est ni bon, ni menteur.

_____

 

 

- On n'est pas indécis, ni figue ni raisin !

On veut du fromage !

 

 

- Les anglais nous ont encore refilé un mot qui fait mal au ventre : diariste.

_____

 

 

- Le phoque boit

et l'eau tarit

 

- Une voix cassée

produit du brie de Meaux

_____

 

 

- L'alphabet et la logique

Odeur est classée à "O"

P... à "P"

Q...

R      ça va mieux...

 

 

- Bulbé de La Tache a obtenu le prix Aristide Pétoufleux

_____

 

 

- Les astronomes s'interrogent,

les champs d'étoiles sont-ils cultivés par des agronautes ?

 

 

- Visible à l'oeil nu, la constellation d'Andromède n'a rien à voir avec mes doigts de pied !

_____

 

 

- François, bon on peut comprendre que le pape ait renoncé à être le premier.

Mais Benoit XIII !

En haut allemand, le 13 se prononce nambour, que n'a-t-il pris la suite de Pie XII,

on l'aurait appelé Pie nambour.

 

 

- Le voeu pieux peu,

le vieux peut peu.

_____

 

 

- En fait, il y a beaucoup de mots qui ne sont pas des jours de la semaine :

comédie ; paradis ; enhardi ; tout petit ; haricot ; etc.

_____

 

__________________________________________________________

 - Chapitre VII -

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 22:18

 

Chapitre VII : Mon expectative n'a d'égale...

___________________________________________________

  ... que la perplexité de mon lecteur.
   
   
   

 

 

- Les chérubins, qui ne voulaient pas montrer leur zigounette à n'importe qui, mais à tout le monde,

ont dit non au port des pampers.

 

- Pourquoi le petit Jésus dans la crèche est-il toujours emmailloté ?

Parce qu'il a les bras trop courts.

_____

 

 

- Tels les arguments mis en lumière par les gens intelligents,

quand on a un cul pareil, on le montre !

 

- Arrête avec les yeux !

- Je peux pas, j'ai la langue qui dépasse !

 

_____

 

 

- Puisque j'appelle toutes les bestioles "Kiki", j'ai dit au lézard qui était entré dans la maison :

"Sors, Kiki..."

Moi, je l'ai fait, mais pas lui...

 

- Madame promène son chien en laisse.

  Monsieur approche avec une laisse autour du cou et la tend à Madame.

  Madame refuse de prendre la laisse.

  Monsieur : "Bon, alors je me la tiens tout seul."

_____

 

 

-  Méditer sur l'abstinence en certaines postures lui fit découvrir l'autre bout de la main.

 

- L'adolescence de l'humanité est l'âge de l'os poli.

La politesse en est la sénescence.

_____

 

 

- J'écris des contes à faire la sieste.

 

- L'enflitude de l'introuduction

 

- Le bras que Marthe m'a fait tendre habite encore ma mémoire.

_____

 

 

- Elle est très jolie mais a les jambes trop courtes, elle n'a pas les fesses à la hauteur du visage.

 

- Le membre supérieur comprend le bras, l'avant-bras et la main.

C'est pas comme la queue.

_____

 

 

- La pine noire est en fleur.

- On dit l'épine noire !

- C'est prétentieux...

 

- Les trilobites ignorent la jalousie.

_____

 

 

- Le lifting ?

La pétamorphose.

 

- Si Narcisse s'était miré le cul, aujourd'hui les selfies n'auraient pas la même tête.

_____

 

 

- Bé non ! Jardiner, c'est pas pour les vieux !

Plus le sol est dur, moins la carotte est droite.

 

- Quand il fait froid - pas beaucoup mais un peu quand même - si tu as un trou, tu as froid au trou.

Exemple : si tu as un trou au coude, tu as froid au trou du coude.

_____

 

__________________________________________________________

 - Chapitre VIII -

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 22:16

 

Chapitre VIII : Mais pourquoi tu écris tous ces trucs?

___________________________________________________

  - Faut bien que je me supporte...
   
   
   

 

 

- Je préfère être d'accord avec moi-même, je ne veux pas m'entretuer.

***

Tourisme

Je ne vais pas aller ne pas faire ailleurs ce que j'ai à faire ici.

_____

 

 

- Je suis content, je viens de recevoir une lettre de mon correspondant

 

 

 

 

 

- Les réseaux sociaux, de troupeaux de sardines en lemmings sociopathes, ça me suicide.

 

- Ce sont les gens en général qui m'indisposent, pas en particulier... enfin pas tous.

 

- J'aimerais fonder un parti composé uniquement d'antipathisants.

_____

 

 

-  Je n'ai aucune capacité de l'autiste ;

je dois être un autiste contrarié.

 

- Putain ! Que t'es con !

- On me l'a déjà dit...

_____

 

 

 

- Tu ne vas pas mourir, hein ?

- Si, comme tout le monde, mais pas plus !

 

- Quand on a des microbes de vieux,

on a aussi des vieux microbes ;

à la longue, on s'attache.

_____

 

 

- La poêle accrocheuse et rétive,

Le trait timide et malhabile,

Je cuisine comme je dessine.

 

- Qelles sont vos habitudes de consommation ?

- Ma voiture consomme ! Moi, je mange.

_____

 

 

- Je ne peux pas manger que du canard et du cochon, il me faut de la viande aussi.

 

- Tu ne trouves plus de gras de canard à cause de la grippe aviaire ?

Va à la pharmacie, boulevard de Gascogne, il leur en reste.

_____

 

 

- Le plus émouvant instant de l'office du charcutier sur l'autel de la saucisse :

"Mangez ! Ceci est mon gras !"

 

-J'entends juste et chante comme un fromage.

S'il n'a pas le goût de l'odeur, moi je n'ai pas la voix de l'oreille.

_____

 

 

- Avant je réfléchissais avant d'agir.

Maintenant je réfléchis... ça repose.

 

- Je veux bien jouer au docteur mais je ne fais pas la bactérie, ni le virus ;

quand j'étais petit, je faisais le microbe.

_____

 

 

- Peu de monde connait le chant des petits oiseaux ; croyez-moi, en automne le chant de la fauvette à tête noire ressemble à celui d'un rouge-gorge bêgue.

 

- C'est pas moi !

C'est Sylvie qui a tapetté la mouche.

_____

 

 

- Vous marchez bien vite avec votre bâton...

- Pourtant il est à plat...

 

- Pardon monsieur, pouvez-vous m'indiquer où se trouve la forêt, s'il vous plaît ?

- Par là, un peu plus loin, vous pouvez pas la louper, c'est plein d'arbres !

_____

 

 

- Quand on marche souvent à la campagne, on connait mieux les chiens que les gens, mais je me doute que tout le monde sait qui je suis.

  Lors de la visite de Nicolas Sarkozy, son cortège était en train de me rattraper et j'entendis dans la foule pressée au bord de la route :

"Qui c'est le petit derrière Papy-Dulaut ?"

_____

 

 

  J'ai rencontré le personnage connu le moins célèbre du monde.

  Aussi incroyable que cela puisse paraître, j'ai assisté au concert des Rolling Stones en octobre 2012 dans la petite salle du Trabendo à Paris qui n'accueille que sept cents personnes. La proximité de la scène m'a permis d'apercevoir derrière Charlie Watts une discrète silhouette, un petit homme à grosse tête, épaules étroites, jambes courtes et peu de bras.

 

  En 2013, j'ai fait plein de choses, mais rien d'intéressant à relater.

 

  En avril 2014, invité aux Philippines par ma cousine, une fan de Barack Obama, j'agitais un petit drapeau des Etats-Unis près du tapis rouge sur lequel allait passer le président au son de la musique du Flic de Beverly Hills jouée au xylophone. Devant le service d'ordre je vis le petit homme à grosse tête, épaules étroites, jambes courtes et peu de bras !...

 

  Lors de la finale du championnat de France de rugby en juin 2014, je regardais un étrange document sur la faune sauvage de la télé-réalité... Non, je n'ai pas vu le match ! Le rugby ne m'intéresse pas ! Des Anglais, champions de France ! Non, mais !...


Et dans les tribunes, à la remise du bouclier de Brennus, au milieu des monstres physiques, un petit homme à grosse tête, épaules étroites, jambes courtes et peu de bras...

 

  Un jour, m'étant égaré je ne sais où à Rome, quartier du Vatican peut-être, je me retrouve sur une place au sein d'une foule dont le regard est tourné vers un balcon assez haut mais pas trop, pour que tout le monde puisse voir.

 

  Un de mes voisins, apparemment encore plus égaré que moi, me demande alors en levant les yeux vers le balcon où apparaissent deux personnes :

 

"Qui c'est le gars tout en blanc à côté de Jacques ?"

 

  C'est ainsi que j'ai su que le petit homme s'appelait Jacques.

_____

 

 

Charles de Gaulle avait un prénom ;

Charles de Gaulle était grand ;

je n'aurais pas aimé m'appeler Charles de Gaulle ;

j'aime bien m'appeler Papy-Dulaut.

_____

 

__________________________________________________________

 - Retour -

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2018 4 11 /10 /octobre /2018 13:59

Jeudi 11 octobre 2018

Trafic d'antiquités (Un trafic vieux comme le monde...)

Trafic d'antiquités (Un trafic vieux comme le monde...)

 

Richard Canal de retour aux affaires

__________________


      Après un silence de quelques années, Richard Canal (Prix Rosny-Aîné 1994 pour "Ombres blanches" et 1995 pour "Aube noire", Grand Prix de L’imaginaire 1989 pour la nouvelle "Étoile") nous revient avec un thriller, « Gandhara » publié chez Séma Editions, qui vous mènera de Londres à Bangkok en passant par Bali et Kaboul.
      «Un roman d'aventure qui renoue avec un parfum d'exotisme trop rare… Ajoutons-y l'argument qui tue : une narration d'une limpidité absolue digne des plus grands best-sellers »*


À faire commander par votre libraire préféré ou

directement en cliquant ici.

 

*Thomas Bauduret

 

Sommaire du site Ouvrages de Science-Fiction

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).


Partager cet article
Repost0
3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 07:27

Mercredi 3 octobre 2018

"Un billet de loterie" par Charles Linval
Fascicule 16 pages 12 x 11

sans mention d'éditeur (1943)


Couverture de Roger Melliès

________

 

Rare ouvrage en bel état

30 € port gratuit

Commande Sommaire

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).


Partager cet article
Repost0
28 septembre 2018 5 28 /09 /septembre /2018 05:00

Vendredi 28 septembre 2018

Pseudonymes : Félix Arruti, Michel Avril, Paul Béra, Yves Dermèze, Steve Evans, André Gascogne, Francis Hope, Stanislas Lavedan, John Luck, Serge Marèges, Paul Mystère, Francis Richard, Luigi Saetta, Martin Slang, Teka, Serge Valentin, Jean Vie, Jean Vier.

 

Paul Bérato: un auteur polygraphe

Paul Bérato: un auteur polygraphe

 

H.D.F. — 

Vous êtes un auteur de… « littéra­ture populaire » ?


P.B. — 

Je crois qu’il n’y a plus de littérature populaire. Il y a simplement une littérature d’évasion. Ce n’est pas une question de qualité qui différencie cette dernière de l’autre.
Un roman mal écrit est-il forcément populaire ? Un roman populaire est-il forcément mal écrit ? Dans la science fiction, par exemple, n’y a-t-il que du populaire ? La planète des singes, est-ce littéraire ? Pourquoi van Vogt ne le serait-il pas ?
Il y a deux genres. Ce que vous appelez littérature « tout court » et ce qu’on peut appe­ler littérature d’évasion. En gros, on lit la se­conde pour s’évader de la vie banale alors qu’on lit la première pour s’y replonger en étudiant les caractères des gens qui sont près de soi, qu’on voit tous les jours. Bizarrement, je dirais que les lecteurs « évasion » sont des imaginatifs, les autres pas. Mais peut-être est-ce le contraire ?
Du point de vue qualitatif, ce qu’on appelait autrefois le roman populaire n’existe plus. Je crois pouvoir assurer que tout ce que j’ai écrit avant 1950 serait refusé par les éditeurs main­tenant ; non pas parce que ça ne serait pas au goût du jour, mais tout simplement parce que c’était trop mal écrit. L’évolution est évi­dente, depuis une vingtaine d’années, y compris dans la psychologie des personnages.*

 

 

* Survol des Horizons du Fantastique et approche en piqué d’un auteur multiple, Paul Béra en 1972, par Christine Luce (14/02/2017)  sur le site ADANAP.

 

Sommaire du site Sélection d'ouvrages

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).


Partager cet article
Repost0
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 17:35

Lundi 24 septembre 2018

 

 n° 2 du FLEUVE NOIR "Spécial Police"
SP002-d.jpg SP002-1

Dans un dernier éclat, la torche éclaira la gorge magnifique dont les pointes saillaient soudain comme sous l’effet d’une jouissance terrible et inconnue…
Nadia Baranaya, un des meilleurs agents secrets du F.B.I est assassinée à New-York avant d’avoir pu rendre compte des résultats d’une mission qu’elle vient d’exécuter en France…

 

_____________________

 

DU NOUVEAU DANS LE ROMAN POLICIER ET DU NOUVEAU QUI PLAIRA...

 

Jean BRUCE "Tous des patates" (1949).

____________
 

Le pli au coin inférieur droit est peu prononcé et dérisoire,

dos non cassé, la couverture non massicotée n'a pas les bords tassés,

ce qui est remarquable !

_______________

- N'est plus disponible -

 

Commande  Spécial-Police  Sommaire
     
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 16:30

Jeudi 6 septembre 2018

 

Roman sentimental, policier,d'aventures, de science-fiction, pour la jeunesse... Entre 1928 et 1963, ce sont presque cinq cents titres, sous la plume d'André Compère, dit Max-André Dazergues (et pseudos), qui seront publiés !

 

Ami, comme moi, des brumes
et des rêves…
Cordialement.

 
Dédicace de Max-André DAZERGUES
à Frédéric DARD

Max-André Dazergues, auteur polygraphe

Max-André Dazergues, auteur polygraphe

" Max-André Dazergues ne fut pas un pionnier.
[...]Reste que la lecture de Dazergues est souvent un enchantement. Parce qu'il fut un gestionnaire très consciencieux et très habile de cet énorme patrimoine qu'est le roman populaire et qu'on a l'impression avec lui de le redécouvrir. Son matériau : le déjà lu et l'art de surprendre tout de même."

Michel Nathan, Le monde de Max-André Dazergues in Splendeurs et misères du roman populaire, Presses universitaires de Lyon, 1990, p.104.

Sommaire du site Sélection d'ouvrages

Si vous souhaitez être informés de nos mises à jour,

n'hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter (au bas du volet gauche de l'écran).


Partager cet article
Repost0