Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 15:45



MDM.jpg

    Des morts, des morts et encore des morts ... Une surenchère à peine adoucie pas la dernière occasion pour deux amis de travailler ensemble.


    Tous les ingrédients sont réunis pour faire un bon polar, de la belle largement inaccessible par son côté glamour à l'émouvante amitié virile des enquêteurs, sans oublier l'humour avec un pied de nez du héros anglais à ses cousins américains, l'intrigue se situant aux US.


    Le suspense est bien mené et
l'auteur,si l'on a survécu aux miasmes de la décomposition,  nous conduit habilement, de charnier en charnier, jusqu'à un Serial Killer bien tortueux.

 

SM

Les murmures des morts - SIMON BECKETT - Calmann-Lévy - Fev 2010


Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 23:01

  Dimanche 5 octobre 2014

Le petit Silence illustré - Revue mensuelle
_____________
« LE » zine
underground de Jacques STERNBERG
_______
Sans pagination (de 20 à 64 pages + 4 de couverture), format 27.5 x 11
Couverture photo-montage de Philippe CURVAL, sauf n° 7 : SOUZOUKI
et Les Cahiers du Silence

 

PSI07   N°1 – Février 1955. 20 pages. Pas de couverture.
« Chaque numéro de la revue paraîtra entre le 1 et le 29 de chaque mois »
- vendu -

  N°2 – Mars 1955. 24 pages. - vendu -    

« Cette revue n’est pas comme les autres: le numéro de Mai paraîtra au mois de Mai »

PSI22
 N°3 / 4 – Avril / Mai 1955. 32 pages.
    « Après avoir consacré son premier numéro à la Phrase, son deuxième numéro au Texte bref, le Petit Silence consacre son troisième numéro au Mot. »

  N°5 – Juin / Juillet 1955. 32 pages.
 « Ce numéro 5 du PSI a été tiré sur une caisse enregistreuse. Tirage strictement limité à 12.50 kg dont 5 exemplaires non cubés. »
  


   N°6 – Décembre (Novembre à l’intérieur) 1955. 48 pages. Revue hebdomensuelle.
    « Il n’existe qu’un seul Silence, exigez le vrai. »
- vendu -


   N°7 – Févrimars 1957. 64 pages. Revue biséculaire.
    « Et si ce numéro ne vous a pas satisfait, comptez jusqu’à 1000. Entre 7 et 1000 vous trouverez bien un numéro susceptible de vous convenir. »

2ème Edition
PSI02

   N°1 & 2 – En 1957. 2ème édition, 44 pages. Pas de couverture.

PSI42 « Cette édition nouvelle a été considérablement augmentée, revue et non corrigée. »
[J’ai vérifié]
  N°3 et 4 – En 1957. 2ème édition, 48 pages. Revue sporadique.


  «L’Absurde n’est pas dans le monde ni dans l’homme, mais dans leur présence commune.» [Modifié et augmenté]



    N°5 et 6 – En 1957. 2ème édition, 48 pages. Revue transitoire.
    « Le train ne passe pas par la librairie. La littérature non plus. »
[Modifié]

PSIHS Les Cahiers du Silence

   
  N°1 – 20 septembre 1957. Les Cahiers du Silence. 20 pages
    Précis d’histoire du monde futur (nouvelle)
 - vendu -


   N°8 – Noël 1958. 40 pages. Revue spasmodique.
    « Si ce numéro du Petit Silence ne vous a pas satisfait, c’est que vous avez tiré un mauvais numéro. Vous ferez mieux la prochaine fois.


              Au-delà du rarissime.
Les numéros restants en état impeccable :
                                                                80 euros pièce.

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 06:44


HommeNoir
   C’est l'atmosphère confinée du vieil immeuble lézardé de son enfance que, Roger Courson, en cavale, était venu retrouver. La légende persistait :  « L’homme Noir » courait à nouveau dans les couloirs humides… et, sournoisement, le piège se refermait.

   Tout le génie de G.-J. Arnaud  réside  dans sa façon de construire son énigme à partir d’un petit rien : Roger Courson  est un personnage faible, écrasé par la fatalité, l’anti-héros par excellence,  et c’est autour de cet insignifiant personnage terré dans son nid, ignoré de tous que G.J Arnaud anime la scène. Il décrit alors les visions décalées des différents protagonistes en insufflant  à son histoire (et c’est là tout son talent de conteur) une dimension fantastique qui  donne à ce roman tout son relief.

Couverture de Michel Gourdon
  G-J. ARNAUD,
L'homme noir
Spécial Police n° 1190 (2€)

G.-J. Arnaud  est également l’auteur de
« La Compagnie des glaces »
(Toutes nos offres en cliquant sur les liens)

Partager cet article
Repost0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 20:53



  
1957 – Devenues rares, voici trois premières rééditions des premiers SAN-ANTONIO en « Spécial Police ». Dernier titre du catalogue :
« Les anges se font plumer ». Les dates erronées des premières éditions
sont conservées, d’où bien des errements.


Les dos ont les plis habituels de lecture.
Les photos sont celles des ouvrages proposés
.

  
 
SAR11
- N°11 -
____________________
     
« Laissez tomber la fille »
 
Scotch à  la coiffe supérieure. Tampons de bibliothèque en pages de garde et dans le corps.
Bon état malgré tout : 10 euros


 
 - N°30 -
___________________

« Mes hommages à la donzelle »


Rond discret d’une tasse à café au premier plat. Dommage, il était beau : 60 euros

SAR30 [Commande]
SARDOS
Dos commun aux trois ouvrages
- N°40 -
____________________

« Des clientes pour la morgue »


Un pli au coin inférieur.
Bon : 60 euros

SAR40
     
Partager cet article
Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 02:29
    Gérard Klein, auteur de science-fiction, est le créateur de la collection Ailleurs et demain des Éditions Robert Laffont (considérée comme la plus prestigieuse collection de science-fiction en France). Il est également directeur de la collection science-fiction du Livre de Poche. Il a dirigé avec Jacques Goimard et Demètre Ioakimidis La Grande Anthologie de la science-fiction de 1974 à 1985.

Un grand Merci Monsieur Gérard Klein pour l'ensemble de votre travail!

     
JPinversions                                                « Je n’essaierai pas de convaincre un lecteur de lire de la SF. Mais pour une première lecture, je
conseillerai « Chroniques martiennes » écrites il y a plus de 50 ans par Ray Bradbury. »

Les 6es Rencontres de
l’Imaginaire à Sèvres (12/09)

VIDEO:
Gérard Klein au Festival International de Science-Fiction de la ville de Nantes
 TOUTE NOTRE OFFRE =>  
  " On a dit souvent que la qualité d'une société se mesurait à la façon dont elle traite les femmes – et c'est un des critères de la Culture pour jauger les civilisations qu'elle découvre. Je serai tenté de dire que la qualité d'un écrivain se mesure à la subtilité avec laquelle il traite de la différence des sexes, ainsi dans Inversions de Iain M. Banks."
Jackie Paternoster - Illustration de l'ouvrage de Iain M. Banks
                                          Inversions

   Les préfaces de G. Klein
    @quarante-deux.org
 

La Galaxie humaine, minuscule dans l'immense océan de l'espace,  avait l'ambition de faire coïncider ses frontières avec les limites spiralées de la galaxie stellaire. C'était bien le dernier souci de Jerg Algan ! Excellente raison pour l’expédier - contre son gré - vers le centre de la Galaxie … Avec pour seul viatique un échiquier et une drogue, le Zotl.


Gérard Klein, Le gambit des étoiles aux éditions MARABOUT

     




Partager cet article
Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 19:04

[...] Et toute une pléiade de jolies filles comme les aime monsieur Vernes : Sophia Paramount (gentille), miss Ylang-Ylang (très méchante, mais très sensuelle, impression renforcée par la représentation qu’en fit Pierre Joubert en couverture d’un parfum d’Ylang-Ylang, elle entretient avec Morane une sorte de relation sadomasochiste) ou Tania Orloff (méchante, mais ce n’est pas de sa faute, puisque c’est la nièce de monsieur Ming)...

Henri Vernes et Bob Morane, Une double vie d’aventures - Daniel Fano
 

BM8 BM6 BM1
  Toute notre offre en cliquant sur le lien catalogue
(page modifiée le 15/09/2019)
BM4 BM-Berges BM2
[Catalogue]  [Commande]
BM7 BM9 BM3

En Octobre 2007, à une question de D. Pasamonik (L’Agence BD):
      - "[…] est-ce que vous voyez après vous quelqu’un reprendre la destinée du personnage ? "
Henri Vernes répondait :
      -"Je n’en ai rien à foutre !"

Lire tout l’entretien

BM3C-1

Cartonné avec Jaquette

 

 

PS: Je vous épargne Indochine, mais si vous y tenez vraiment, cliquez sur le lien...

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 23:16


CadresNoirs
Quatrième de couverture :

   Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans anéanti par quatre années de chômage sans espoir….

  
Lire la suite sur le site de Calmann-Lévy  (que nous remercions de nous avoir inclus dans leur offre pro(blog)motionnelle).

   Ce dernier roman de Pierre Lemaître  traite de sujets d’actualité (chômage des seniors, pouvoir de l’entreprise…), et, s’avère, sans conteste, un « travail soigné » (trois parties, de nombreuses références, du suspens, des rebondissements).

  Et pourtant…, à trop retirer « les guillemets des citations »1, le travail d’écrivain apparaît inachevé (manichéisme des personnages, manque de crédibilité de leurs relations,  stéréotypes).

   Dans l’attente d’un prochain nouveau roman à commenter, je reprends la lecture de L’homme noir de J.G. Arnaud dont je vous parlerai bientôt.
Bien à vous.
1- En épigraphe d’un de ses précédents  livres, Pierre Lemaître citait une phrase de Roland Barthes : « un écrivain est quelqu’un qui arrange des citations en retirant les guillemets »
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:44

(si vous avez plus rapide, n'hésitez-pas...)

 

            M329 M197R M414 M215 M215R M142 M373
    N° 329 - 3€ N° 197 - 5€ N° 414 - 5€ N° 215 - 3€  N° 215 - 5€  N° 142 - 6€   N° 373 - 3€
     L'entreprise éditoriale naquit à Verviers, chez l'imprimeur  Gérard, qui avait été impressionné, au sortir de la guerre, par les "Penguin Books" anglo-saxons et qui s'était déjà essayé au livre de poche avec la collection "Le livre plastic". Le nom de "Marabout" est le totem scout du fondateur.      .../...

__________________________

    Diverses difficultés ont amené la maison à intégrer en deux étapes le groupe Hachette tandis que son siège était transféré à Alleur) : en 1976, son capital passe pour 50 % à l'éditeur français et l'absorption est complétée en 1983. Au cours de ces épisodes, le nombre de titres diminue, et l'éventail des publications se resserre sur le livre de service (informatique notamment).

    


from wikipédia

             
M421          La collection littéraire fantastique et science-fiction (dirigée entre 1969 et 1977 par Jean-Baptiste Baronian) contient la plupart des grands classiques de la littérature fantastique : on y retrouve également les auteurs belges Jean Ray, Thomas Owen et Gérard Prévot, de même que l'écrivain français Claude Seignolle.

___________________________________
    Le catalogue que nous vous proposons regroupe un ensemble de titres parus  en "Marabout Junior", "Marabout Géant", "Bibliothèque Marabout", ainsi que des ouvrages parus dans les collections "Anthologie du fantastique" ou "Doc Savage" ....
  Les premières éditions et les rééditions successives y sont différenciées en tenant compte de 

la numérotation commune des volumes à plusieurs collections (Science-Fiction, Fantastique...) ...
 
  N° 421 - 3€
  M489
    N° 489 - 4€ 
  M270
  N° 270 - 4€
  M598
          N° 598 - 3€      
      M503 M452 M702 M536 M513  
      N° 503 - 3€  N° 452 - 5€  N° 702 - 6€ N° 536 - 4€ N° 513 - 3€   
                 
                 
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 22:09

 

 

Pdf02 Pdf04 PdF06 PdF07 PdF10 PdF13    
PdF15      

Cette collection réunit une myriade de titres et d'auteurs prestigieux, le plus souvent anglo-saxons, mais sans exclusive, puisqu'on y retrouve des représentants des pays de l'Est, de l'Italie, et de plus en plus de français.

 

   Après avoir fait une place au Fantastique, jusqu'aux années 60, " PRÉSENCE DU FUTUR " s'est exclusivement consacrée à la SF, sous forme de romans, d'anthologies ou d'essais, pour la plupart inédits.

   La présentation, qui semblait définitivement vouée à une comète de couleur variable traversant une couverture blanche, a subi quelques transformations depuis le n° 196 : une illustration circulaire de Stéphane DUMONT agrémente ( le terme est-il bien choisi ? ) une couverture de couleur.

Extraits de l'ouvrage de
Henri DELMAS & Alain JULIAN : Le Rayon SF
   
PdF18    
PdF21 PdF01   La collection, numérotée  de 1 (Chroniques martiennes de Ray Bradbury) à 666 (Route 666 -et pour cause - de Roger Zelazny) compte en fait 632 ouvrages édités selon huit représentations que nous détaillons dans notre catalogue. Pdf666    
    Catalogue                   Commande    

 

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 05:15


              Tout aurait pu commencer avec Yseut la blonde, jeune fille noble d'Irlande, et son bien-aimé Tristan de Loonois, qui, lors de ses aventures devra combattre un géant et un dragon...

            ...Aussi cette femme blonde dont fait mention Lautréamont dans "Les chants de Maldoror"...

              ... Ou encore Lorelei, la fée du Rhin, dont la longue chevelure blonde tombe à sa droite sur ses blanches épaules, comme un fleuve d'or qui s'épancherait dans les eaux verdâtres du fleuve.[...]
GLU1005  
    KHN01      TSF70
          J'AI LU
                        KHOM-HEÏDON       JC LATTES
GLU3731




   
PdF250

                       DENOËL
     
         RF01
QUIZZ !
Retrouvez les ouvrages d'origine!* (réponse en liens attachés sur images).
Vous avez obtenu un score supérieur à 3?
Pas mal !

*Pour vous aider les noms des maisons d'édition
                  Hachette
 MnG01
  
    MnR01      GLU800
                         MNEMOS                   J'AI LU
...Egalement, dans Les Royaumes du Nord (Pullmanl) la reine du clan des sorcières, Serafina Pekkala, une belle femme blonde aux yeux verts âgée de trois cents ans…      

Mais surtout, comme l'explique Yves Meynard dans Comment ne pas écrire des histoires éviter les clichés du genre SF des années 40: "c'est la fille du professeur, une blonde pulpeuse et complètement idiote, qui est dans l'histoire pour servir d'objet de désir de la part du jeune astronaute viril mais surtout pour demander qu'on lui explique comment au juste fonctionne le réacteur atomique de la fusée spatiale inventée par son père..."

     
               MNEMOS
             
Partager cet article
Repost0